16 septembre, 2008

Beautè Magazine

Classé dans : — foma @ 20:41

Beauté Magazine  

Retour sur ce Magazine lié à un  épisode clé de la vie d’Elisabeth Pinajeff

**********************************************

***************

***

*

Retour sur Beaute Magazine , du n°1 au n°15.  12, rue Georges-Berger, 12 Paris (17e )  .Directeur Hubert de Chamarande .La mention « Loisel Gérant » apparaît sur Beauté Magazine et Paris Studio, autre publications du groupe Ulysse. Les n° sont imprimés par Hélio-Archereau à Paris .Dans les premiers n° nombreuses publicités pour des écoles de danses , gymnastique harmonique rythme-plastique et culture physique, ainsi que pour des instituts de beauté dont  KEVA ET LINA CAVALIERIE cette dernière participera à un n° . Figure également  l’Ecole Française du Rythme Gymnastique et Géométrie  Mr et Mme Jean d’Udine directeurs 9 avenue des Ternes , Paris .

l e siège du journal siege du  n° 1(12 rue berger) au n°11 ,  Février/ Ma rs 1930, 39 bis , rue  Anatole france à Levallois Perret  tel : Pereire 23/17……édite également les revues Paris Studios ; album photographique de nues artistique à l’usage des peintres sculpteurs graveurs et des collectionneurs…………. dans le n°14 de beauté magazine, présence des éditions Ulysse 39 bis rue Anatole France levallois Perret.

Le 12, rue George Berger est un immeuble proche de la place Malsherbes , aujourd’hui place du Général Catroux et fut la demeure de Maurice Barrès en 1891.

Une publicité vente les produits du « docteur Muller »

crème de beauté et antiseptique ( docteur es science et en médecine)

12ruegeorgeberger.jpg 

Gaston Hadancourt  fabricant même adresse

La société édite également les revues : PARIS-PLASTIQUE–Nudisme – Naturisme et  PARIS-STUDIO–Nus artistique -

Art et Photographie- Ces deux magasines sont d’un format proche de l’A4 plus petit donc que celui de  Beauté Magazine et ne comportent pas d’articles. Les photos sont pas ou très peu légendées. Aucuns nom de modéles  n’y figures et il n’y à pas d’annonceurs ! , sur l’intérieure de couverture  un sigle stylisé type logo « Edition Pierre Ulysse » , de nombreuse photographies sont de de l’agence Manassé. La couverture cartoné de paris-plastique est ajouré laissant apparaître la photographie correspondant à la première page .

********************************************************

***************

***

*

le Magazine, Ces collaborateurs  son administration

Et quelques figures importantes de ces premiers numéraux

Hubert .de .Chamarande

Directeur de la publication

Est un écrivain dont le nom renvoie au domaine de Chamarande haut lieu du scoutisme .

Gaston Hadancourt ,

Écrivain  qui se fera connaître dans les années 50 pour ces ouvrages sur Georges Clémenceau et sur les événements de la terreur ( révolutions française de 1789)

Fabricant de produits cosmétique sous l’étiquette Produits du docteur Muller dont la société est domicilié  au siège du magazine 12, rue George Berger paris 17, et qui le restera après que le journal déplace son siège à levallois-Perret.

—————————————

quelques figures

 J G Domergues.

peintre célèbre , au style figuratif connue pour peindre de belles et jolie mondaine , nadine de Rothschild sera un de ces modèles .

http://galeriehubertdupont.ifrance.com/cariboost1/crbst_8.html

Article de Maurice duplay sur le peinre j g Domergue site comme modèle ( Paulette Duval) et des portraits

d’homme illustres comme joseph caillaux « un des derniers chefs de notre république amollie ».

Le récit de son décès sur le site web , est pris de l’ouvrage de Henri Termerson « Biographie des principales

personnalités française décédées au cours de l’année 1957 , cote BNF 920.044 tem b <1956-1963>

Paulette Duval son modèle préféré.

Paulette Duval (née à Buenos Aires, Argentine) débute à l’écran en France dans le rôle principal de « Marthe »

(1919). Ce film connaît une seconde sortie en 1922, l’année où elle incarne l’impératrice romaine Poppée dans

« Nero », que le réalisateur James Gordon Edwards tourne en Italie pour la compagnie américaine Fox.

Elle part ensuite aux États-Unis où, après avoir travaillé sur scène chez le célèbre Ziegfeld, elle recommence à

tourner dès 1924. De 1924 à 1928, elle est l’interprète de, entre autres, « Monsieur Beaucaire » (1924), dans lequel

elle tient le rôle de Madame de Pompadour au côte de Rudolphe Valentino , puis tourne dans   »Cheaper to Marry » (1925), « Sporting Life » (1925), « Blarney » (1926), « Beware of Widows » (1927), « Twelve Miles Out » (1927), « No Other Woman » (1928), …

En 1928, déçue par le manque d’imagination des producteurs hollywoodiens à son égard, elle met fin à sa

carrière de vedette de cinéma et rentre en France. On ne la revoit plus à l’écran que dans le court-métrage

« Lidoire » (1933), dont Fernandel est le protagoniste.

©Marlène Pilaete

http://encinematheque.free.fr/accueil.htm

http://encinematheque.net/marlene/M35/Duval.htm 

Alexandre Binder

Photographe d’origine Juives des années 20/30,né en 1888 à Alexandrie, décédé le 25/02/ 1929, èpoux d’Elisabeth Pinajeff, s’installa à Paris , attiré par la plastique  de Greta Garbo ; il est connu pour les clichés qu’il fit de l’actrice suédoise et des stars du cinéma muet , son nom lui succédera au travers de ces ateliers photographiques de l’ avenue Kurfürstendamm à Berlin , avec à leur tête la baronne Elisabeth von Stengel.

Photographe et créateur des ateliers Binder en Allemagne, il prit de nombreux clichés de stars cinématographiques des années 20/30 dont bon nombres se trouveront sous forme de cartes dans des paquets de cigarettes à l’usage de collectionneurs. C’est probablement lors de séance de poses qu’il rencontra en Allemagne  Elisabeth Pinajeff alors connue comme la Greta Garbo Allemande.

Il collabora à Beauté Magazine lors de son installation en France , Elisabeth Pinajeff était alors probablement sa femme . La qualité des ateliers binder  se dégrade vers 1934, les origines de son créateur et la politique des nazis y etant pour beaucoups.Ces productions s’orientent alors vers le nu artistique à la manière des photographies de l’agence Manassé. certaines de ces photographies se retrouvent dans des magazines Coquins et disons plutôt équivoques comme  Paris Magazine  , revue sexy et coquine .

http://www.deutschefotothek.de/kue70012593.html#|home

 

http://www.artnet.fr/artist/720469/alexander-binder.html

http://www.garboforever.com/Film-08.htm  (Paragraphe : PORTRAITS)

http://ciccione.blogs.allocine.fr/ciccione-162647-die_freudlose_gasse.htm

http://www.allposters.com/-sp/Agnes-Esterhazy-Countess-Actress-in-1926-Posters_i3998982_.htm

 

Paul Reboux,

Participe à Plusieurs n° par  des articles aux tons mondains et anodins . Paul Reboux est présenté dans « qui êtes vous qui » de 1923, page 636 comme suit : Homme de lettre , rédacteur en chef de  La Charrette ; critique dramatique du journal du Peuple , 42, rue  de clichy  T : central 54-95.  Chevalier de la lègion d’honneur né à paris le 21 mai 1877, fils de Mme Caroline Reboux Mariée à mademoiselle Odette assolant . Education : Ecole Fénelon , Précepteur Eclésiastique. Œuvres : Jossette ; Maison des dames ;la petite papacudu (  ou papacoda ); le phare ; Le jeune amant ; Romulus coucou ;Chonchon ;Trio ;Coli ou les voluptés tropicales ; Les Drapeaux ; A la manière de …., en collaboration avec Charles Muller Clubs : Dîner des 15/20, des 14.  Le livre : la petite papacudu  a été édité en 1925 et 1911 sous le titre la petite papacoda .

Pierre Lazareff, Né le 16 avril 1907 à Paris et mort le 24 avril 1972, était un journaliste, un patron de presse  et un producteur d’émissions de télévision français. Pierre Lazareff , était un homme de presse peu réputé pour ces articles mais connu surtout pour ses qualités de manager et de découvreur de talent .A écrit un article sur les 15 premiers n° du magazine mais vu la  place qu’il prit dans les années qui suivirent dans l »histoire de la presse Française et les médias en général , il était important de le noter.-

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Lazareff

Marcel Berger,

Ecrivain et journaliste , connu surtout pour ces anthologies de textes sur la mère et la peur  ainsi que pour son livre sur les dessous du traité de Versailles Livre : Les dessous du traité de Versailles- Paru en 1933. Auteur : Allard Paul et Berger Marcel.

Marcel Berger avait également assez d’entregent et de relation pour établir des liens avec l’ex chef du contre espionnage Français, le commandant  Ladoux, personnage particulier qui à toute sa place dans ce blog , étant à l’origine du recrutement et du contrôle de deux calls girls  , Marthe Richard et  Mata-Hari, dont le profil n’est pas sans rappeler celui d’Elisabeth Pinajeff. Le commandant Ladoux , chef du contre espionnage Français durant la première guerre mondiale fut l’un des protagonistes d’une célèbre affaire d’intelligence avec l’ennemie dite affaire Lenoir-Desouches-Humbert-Ladoux, affaire qui fut jugée devant la chambre du 3ème conseil de guerre d’avril 1919 à juillet 1920. Affaire aux liens multiples et en relations  avec deux  autres affaires d’intelligence avec l’ennemie « l’affaire Bollo » ainsi que « l’affaire Caillaux ». En fait ces ouvrages sembles avoir été rédigés plus pour répondre à des problèmes financiers ou encore pour se justifier que par soucis de témoigner, le livre  -Commandant Ladoux : Marthe Richard, Espionne Au Service De La France , auquel Marcel berger est étranger , serait d’après Wikipédia clairement une pure affabulation.

-Marcel Berger : Mes souvenirs (contre-espionnage) – Commandant Ladoux – 188 pp., recueillis et mis au point par Marcel Berger, …

-Ladoux (Commandant) : La Bande Des « Gros Sabots ». Les Souvenirs De …
Les Souvenirs De Contre-Espionnage Du Commandant Ladoux, Recueillis Et Mis Au Point Par Marcel Berger -

-Commandant Ladoux : Marthe Richard, Espionne Au Sservice De La France -

************************

Commandant ladoux, Capitaine Ladoux au moment du Procès 1919/1920,  il à, alors 43 ans :

-Fait ces premières armes dans un Bataillon de Chasseur Alpin dont le chef de corps est son père .-http://www.alpins.fr/7eme_BCA.html

-Sortie de st cyr en 1895 .

-Devient instructeur à l’école spéciale Militaire ( St-Cyr) ou il passe deux années sous les ordres du Général Dubail, il dirige également à cette époque des pelotons d’officiers de réserves.

-en 1909, passe capitaine au 8eme régiment de Chasseur, puis permute au 88eme régiment d’infanterie,

-Le général Dubail lui demande de venir sous ces ordres, c’est là dit’il qu’il est amener à « se retrouver en contact avec un milieu moitié politique et moitié militaire « 

-le general Dubail devenu Chef d’état major de l’armée , il reste environ un an avec lui .

-A partir de 1912, il se livre à des opérations de Bourse à terme et au comptant en particulier chez le coulissier * Gustave Dreyfus, ancien fondée de pouvoir de la maison Rosemberg.

-En 1913 il est secrétaire au journal « Le Radical »

-Le général Joffre, et M Lavisse l’appellent à donner le cours militaire de l’école normale supérieur. il est en charge de ce cours jusqu’en 1914.

-en 1914, le général Roubier lui demande d’entrer au cabinet de M Noulens, il y reste jusqu’au mois de mai de 1914.

-Il décide alors de rentrer dans la vie politique ce qu’il fait en entrant au journal « le Radical ».

-Le 2 août il apprend par le général Gamelin son affectation après la mobilisation comme Chargé de la censure cela suivant sa double qualité de journaliste et d’ancien chef du bureau des renseignements , cette affectation lui est confirmé par le général Cassou (?) du deuxième Bureau.

-Il est affecté au ministère de la guerre et chargé du contrôle télégraphique ou il y fait la rencontre de Pierre lenoir ( un des protagonistes de l’affaire), puis du Service de la Centralisation des Renseignements et enfin du Service des Renseignements .

-Le 5 Aout il est affecté à la section du Central télégraphique ou il est chargé par M Messimy de « nettoyer les écuries d’Augias » , des bruits courants que ce service recevait d’Espagne de fausses nouvelles. il s’y installe avec Armes et Bagage et en prend la direction effective .

-En 1915, le gouvernement se repliant à bordeaux , il reste à Paris et maintien une relation journalière  avec l’état major du général Joffre,soit par des communications téléphoniques soit par l’intermédiaire de « Camarades qui étaient « placés » auprès du Général Joffre ».

-Suite a certaines de ces communications en direction du cabinet du ministre il est décidé la création d’une section centrale dénommée section du Blocus avec pour but de s’occuper de l’aspect économique durant la guerre. la commission de contrôle commence à fonctionner à partir du  du 28  mais 1915.

-le 8 mais 1915 il est placé à la tête de la section centrale des renseignements qui vient juste d’être créée.

-En juin 1916, il quitte la  section centrale des renseignements.

*-courtier qui opérait sur le marché de la coulisse, soit au  marché clandestin des valeurs non négociées au marché officiel.

Ce qui lui est reproché :

-En Janvier et  mars 1916 plusieurs lettres furent envoyées en 2 séries au journal « Le Radical »par une personne signant « Une bonne Française », Une de ces lettres était accompagnée d’un Cryptogramme. La lettre et le Crytogramme furent remit au Capitaine Ladoux du ministère de la Guerre par Charles Humbert du Radical. le Capitaine ladoux après avoir fait traduire la lettre demande à son ami Humbert de faire 2 insertions relatives a ce cryptogramme . Il est possible de retrouver l’ensemble des affaires et l’histoire du Cryptogramme dans la transcription des chroniques judiciaires en rapport parues dans divers n° de la revue des causses célèbres accessible sur le site de la BNF via ce lien :

-http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k103912w.image.highlighthl.f65.langFR

 

Les docteurs Gaston et André Durville :

-Fils du docteur hector Durville ils sont les organisateurs de l’ile des naturistes ( l’ile du levant) et un centre naturiste à Villennes sur Seine fin des années 20.

-http://fr.wikipedia.org/wiki/Île_du_Levant 

- http://www.naturiste.com/mystique.html 

L’ile du levant était avant de devenir un centre naturiste « heliopolis » un bagne pour enfants . Dr Gaston et André Durville en 1931: Nature, soleil et nudité  »Héliopolis doit être (…) une simple cité rustique où les amateurs d’air et de soleil viendront, dans le cadre d’une nature splendide, se reposer des fatigues de la civilisation artificielle des villes », proclamaient en 1931 les fondateurs de la communauté, les Dr Gaston et André Durville. Soixante-treize ans plus tard, 230 propriétaires, dont une centaine présents toute l’année, se partagent ce domaine privé mais ouvert au public de 100 ha, continuant à célébrer le culte de la nature, du soleil et le plaisir de vivre nu.

Docteur Pathault : 

 Ancien interne des hôpitaux de paris , rejoint le mouvement pour la création des E. P. A  ( École de Plein Air) qui sont en fait des établissements ou se pratique « la cure naturiste «. Le mieux est de se faire une opinion :

-http://www.cairn.info/revue-science-et-motricite-2004-1-page-11.htm

Quelques articles facs-smillés tirés du magazine, Les Frères Durville, article paru dans les n° 8 9 10 11 de novembre 1929 à février mars 1930, les propos respirant parfois l’eugénisme sont de la responsabilité des auteurs.

Cliquer sur les vignettes et enregistré l’image  jpg pour la lire dans un editeur d’images.

  page1.jpg page2.jpg   page3.jpg page4.jpg   page6.jpg page5.jpg   page7.jpg page8.jpg 

 2 Articles , l’un de Pierre Lazarzef et l’autre du docteur Pathault, n°13 de janvier 1930.

  lazarefa.jpg    pathaulta.jpg    lazaezfb.jpg

 

———————–

 

Articles parus dans Beauté Magazine du N° 1, d’avril 1929 au N°15 de l’été 1931

hors article d’agence photographique, d’école de Dance  et  d’artiste de Cabaret ( à venir…).

JOUNALISTE N°ET ANNEE ARTICLE PHOTOGRAPHIES ET ILLUSTRATIONS
Paul Reboux N°2, Mai 1929
N°3, Juin 1929
N°4, juillet 1929
N°5, Aout 1929
N°6, Septembre 1929
N°7, Octobre 1929
N°8, novembre 1929
N°9, decembre 1929
N°11,fevrier/mars 1930
N° 12, printemps 1930
N°13, hivers 1930
La laideur d’hier beaute de demain
L’homme aimé
La beauté des commédiennes4
Portrait de femmes
La beauté de Paris
La beaute de la table
La beauté du gatte ciel
Le mystere de la danse Espagnole
La beauté de l’hivers
La beautée littéraire mlle dydiane
La beauté du soleil
Illu de laboccetta
pht de waléry
Photo service presse
illu Georges villa
illu Jaquelux
Marcel Berger N°4, juillet 1929
N°10, janvier 1930
N°15 èté 1931
Le jeune homme aux yeux profonds
La rentree de linvinstock
N°15 Le Paravent (conte )
Illu de L Bonotte
Maurice Duplay N°1, Avril 1929
N°2, Mai 1929
N°3, juin 1929N°4 Juillet 1929
N°9, decembre 1929
N°10, janvier 1930
La beaute chez henner
Les Dispensateurs de la beauté
J-G Domergue (peintre)
Le songe féérique de Gustave Moreau
Le professeur desbonnet au salon
Albert de Mandre et Far-si
Photo bernès Marouteau
Photo bullozPhoto Vizzanova
Pho Braun cx
Floc N°1, Avril 1929 Qu’elle est votre type de Beauté Féminine ?
G L N°5, Aout 1929 Les femmes peintres d’aujourd’hui Suzanne Phocas
M Abbé (collaborateur du magazine ) N°10, janvier 1930 Sénorita Gloria (danseuse de 15 ans ) du mexico theatre Régis. PH tres équivoque non signées mais probablement de James Abbé
Magdeleine vincelo , Ecole de danse de N°8, novembre 1929
N°10, janvier 1930
N°5, aout 1929
N°3, juin 1929
Les danses Guerrieres
La danse acrobatique à travers les âges
L’euytmie de la forme humaine
Le ballet a travers l’histoire
Illu de Laboccetta.
Docs g. et a. Durville Organisateur de l’lle des naturistes (texte aux limites de l’Eugenisme.) N°8, Novembre 1929
N°9, decembre 1929
N°10, janvier 1930
N° 11, fevrier mars 1930
Beauté et santé
Beauté et santé
Beauté et santé
Beauté et santé fin
Wild world
Service Presse
Photo detaille
Docteur Pathault; N°, Juillet 1929
N°13, hivers 1930
l’étonnante plasticité du corps humain
La beauté du visage
Wild World
Photos Manassé
Marcel Astruc N°7, octobre 1930
N°3, juin 1929
N°5, aout 1929
N°9, decembre 1929
N° 11, fevrier mars 1930
N° 12, printemps 1930
N°13, hivers 1930
Le coeur et la main
Paris par les cheveux
Le métier de jolie femme
La flore des studios
Une tempete sous une robe longue
Chanson des rues et des bars
La faune des studios
Pho Erving Galloway
Illu de L Bonotte
Ph manuel frere
walery
Emmanuel Chabrier N° 11, fevrier mars 1930 Le roi malgres lui (musique) Photo archive
Thoret (aviateur) N°10, janvier 1930 La beauté du mont blanc Photo Aero-photo
Feldsharek N°13, hivers 1930 Attitude de la nicolska Photo Feldsharek
Pierre Lazareff N°13, hivers 1930 Images nouvelles de la danse Photo Wilds world
Gaston Derys N° 12, printemps 1930 Le peintre Georges Villa Illu Georges Villa
André Guichard N°13, hivers 1930 L V Beethoven
Non signé N°7, octobre 1930 L’ondulation indefrisable Photo binder Model Elisabeth pinajeff
C A Gonnet N° 11, fevrier mars 1930
N°14 Prinptemps 1931
La beaute du sport
beauté de Prinptemps
Ph Ballance
Robert Dieudonné N°6, septembre 1929
N°8, novembre 1929
N°5, aout 1929
révélation
La trop belle jeune fille
La beaute de l’enfant
l’effort
Ph manuel
service Presse
wild world
Suzanne Phocas N°5, aout 1929 Les femmes peintres aujourd’hui
Gilda Gray
Irène Popard N°3, Juin 1929 La Gymnastique Harmonique
Komarova N°3, Juin 1929 Danse Esthétique
Lipnitzki N°5, aout 1929 La beaute de la danse Lipnitzki
Juliette Goublet N°8, novembre 1929 La beaute des mains
Salze-Apremont N°14 prinptemps
N°15, été 1931
De l’amour Laboccetta
Wallery
Leo Dartey N°2, Mai 1929
N°9, decembre 1929.
N°10, janvier 1930
N° 11, fevrier mars 1930
N° 12, printemps 1930
La beaute vu par cabanel et Leighton
La nuit de l’or
Ado et beauté physique
La douloureuse confrontation et Gina vaincu
De beaux yeux
Illu de L Bonotte
Illu H Fournier
Robertson
G Manuel
wallery
Ufa
Georges –Etienne N°1, Avril 1929
N°2, Mai 1929
N°3, Juin 1929
N°6, Septembre 1929
N°8, novembre 1929
N°5, aout 1929
N°9, decembre 1929
N°10, janvier 1930
N° 11, fevrier mars 1930
N°13, hivers 1930
N°14 Printemps 1931
N°15 été 1931
La beauté antique
la beaute à travers les ages et La beauté antique……suite
A Durer cubiste
Sur les dessous et L’heure du bain
Fourrure, lux et beauté
C’est la mode qui vient d’Allemagne
Language des évantails
Les ombres et la beauté
Sa majesté carnaval
Au luxembourg
l’inutile Cruauté
La beauté du paysage
Lipnitzkiy
wallery
Photo Noyer
archive photographiqueService Presse
Ba N°13, hivers 1930 Bachanale
Renée Jeanne N°1, Avril 1929
N°6, Septembre 1929
Beauté de cinema
Le baissé en premier plan
Illu lorenzi
Illu labocetta ?
Arriel N°8, novembre 1929 Avions pour dames
Amy N°10, janvier 1930 La mode Phot manuel frère /wilde world
G A Masson N°6, septembre 1929 Son corps au ralenti
Mme Lina Cavalieri N°1, Avril 1929 Le rôle social des instituts de beautés Phot manassé, j mandel
Marcel Barriere N°7, octobre 1930
N°13, hivers 1930
N°14 Prinptemps 1931
N°15 été 1931
La plastique feminine
La plastique des jambes
L’oeuvre du peintre Beltran Massé
Le Salon
Manassé
Seidner
H.de .chamarande N°1, Avril 1929
N°8, septembre 1929
N°5, aout 1929
N°7 N°7, octobre 1930 00
N°9, decembre 1929
N°10, janvier 1930
N°15 été 1931
A la recherche de la beauté
L’oeuvre de rochegrosse
La danseuse andja mogoul
En Allemagne Hildeiheim
Jouet d’hier et d’aujourd’hui
Beauté moderne
La beauté qui s’en vas…Les bêtes
Echos
Ph manuel frère
Pho G L manuel frère
Rézia-Ny N°9, decembre 1929 La beaute du home Phot manuel frère
wilde world
Delamarre N°7, octobre 1930 NU
Georges Lassus N°3, Juin 1929 Rhon rad, la roue vivante
Marie Kummer N°2, Mai 1929 Les pretresse de la beauté rytmique.
S.E Saint-Esteve N°9, decembre 1929
N°2, Mai 1929
N°1, Avril 1929
Bijoux de theatres ,splendides mensonges
Qu’elle bouche choisire ?
Comment les + illustres contemporains s’entretiennent en santé en force en beauté
Pho Henry
manassé/
Paul Richer N°7, octobre 1930 Tres in usa Pho Noyer
J Coly N°6, Septembre 1929 Momparnasse nouveau monde Phot Arip
Lydiane N°2, Mai 1929
N°7, octobre 1930
N°8, Novembre 1929
N°9, decembre 1929
N°10, janvier 1930
Venise la belle, pour être belle
Petit croquis de grand couture
Le maquillage est’il un art ?
La renaissance de la dantelle
Phot de wallery
Photo binder

Note,
———————–

Suite sur la page « trois affaires liées« 

 

en construction

Laisser un commentaire

film et serie en streaming |
ningyou kareha |
Blog plus belle la vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS VIDEO AMATEUR - FR...
| Les Etoiles du Cinéma
| inerzaflahcenbizenkad